Fluide et féminine

Type : Nouvelle publiée en anthologie
Genre du recueil : SFFF / Polard
Couverture : Mathieu Seddas
Parution : avril 2017 / imaJn’ère
Format : papier

Sommaire :

  • Préface (Jean-Hugues Villacampa)
  • Les terres de feu (Arnaud Cuidet)
  • Une bouteille à la Mère (Danielle Thiéry)
  • Pic-de-fond (Ophélie Bruneau)
  • Manque de bol (Bruno Pochesci)
  • L’étang des grenouilles (Julius Nicoladec)
  • L’arbre aux têtes (Hervé Jubert)
  • Aqua memoria (Myrtille Bastard)
  • Fluide et féminine (Patrice Verry) Lire un extrait
  • Lions et espadons (Lionel Davoust)
  • L’enfant sauvé des eaux avait le shpouk (Francis Carpentier)
  • Prumt aquapark ™ terror (Sarah & Romain Mallet)
  • L’eau-delà (Robert Darvel)
  • Marmara (Marc Legrand)
  • Larmes d’étoiles (Jérôme Verschueren)
  • Boulevard des quarantièmes rugissants (Brice Tarvel)
  • Des eaux et des bras (Éric Lainé)
  • Mare incognita (Fred Audams)
  • Coule, rivière Soukhman (Olivier Boile)

Histoires d’Aulx, U-Chroniques, Riposte Apo, Total Chaos, Rétro-Fictions, Star Ouest, Antiqu’idées, et aujourd’hui Au fil de l’eau : la collection thématique des anthologies annuelles de l’association imaJn’ère s’agrandit à l’occasion de son septième salon de l’imaginaire et du polar.
Les auteurs présents dans ce recueil explorent avec talent tous les aspects aqueux de nos mauvais genres préférés que sont le polar, la science-fiction, le fantastique et la fantasy. Après avoir lu ces textes, vous ne verrez plus jamais l’eau comme un simple élément qu’il faudrait soit consommer, soit protéger, mais comme une entité actrice de son environnement.
Qu’elle soit destructrice ou source de vie, force de guérison, de purification, de protection, de régénération, qu’elle représente une contrainte, un danger pour nos corps majoritairement composés d’eau ou pour notre Terre, notre chère « planète bleue », l’eau vous entraînera sans concession à travers des aventures maritimes, des mythes hydrophiles et des enquêtes détrempées. Elle vous contera de façon positive ou non, cette soif vitale qui nous tient, ce besoin sans cesse renouvelé de nous rafraîchir et de nous abreuver à la source de toute chose.